Lettre de la présidente

Chers collègues,

Dans le cadre de son action prébudgétaire et électorale continue en faveur de la réforme des soins de santé et du type d’investissement provincial transformationnel nécessaire à la stabilisation de notre système de soins primaires, la SMNB a diffusé cette semaine deux communications d’importance.

En réponse à un éditorial malavisé paru le 20 janvier dans le Telegraph Journal, intitulé « Money alone won’t fix health woes », nous avons adressé une lettre à la rédaction pour réfuter certaines des affirmations les plus trompeuses de l’auteur, qui concernaient notamment la rémunération et la charge de travail des médecins. Vous trouverez ici la lettre dans son intégralité.

J’ai également eu l’occasion de prendre la parole lors de la réception VIP du discours annuel sur l’état de la province, hier soir. J’ai ainsi pu m’adresser directement à un public exclusif composé de dirigeants provinciaux, dont le premier ministre et le ministre de la Santé. Mes commentaires ont porté sur la nécessité d’augmenter les dépenses en santé par habitant, de garantir des modèles de rémunération des médecins compétitifs dans toutes les spécialités et de favoriser la création de cliniques de soins primaires en équipe dans l’ensemble de la province. Une copie du discours complet est accessible ici (en anglais seulement).

D’ici le prochain budget et les élections provinciales, la Société entend bien continuer de faire entendre sa voix et de faire pression sur le gouvernement. Notre objectif : faire en sorte que la résolution des crises dans le domaine des soins de santé en vienne à constituer, pour les décideurs politiques comme pour le grand public, une priorité absolue.

Veuillez agréer, chers collègues, mes salutations distinguées.

Dre Paula Keating
Présidente
Société médicale du Nouveau-Brunswick